Pour un voyage, que mettre dans sa trousse de premiers soins ?

Si on veut qu’un voyage et un séjour se déroulent dans les meilleures conditions possibles, il n’y a pas trente six solutions. Tout réside dans la préparation et l’organisation. Peut-être qu’un voyage pour un week-end ne nécessitera pas les mêmes démarches qu’un séjour de 1 mois ou plus, mais dans tous les cas, il est important de ne pas s’y prendre à la dernière minute. C’est surtout déconseillé si on prévoit de partir en famille, pour ne pas prendre le risque d’emporter plein de choses dans sa valise, sauf l’essentiel, et notamment ce dont a besoin bébé. Aussi, être prévoyant présente un grand avantage en voyage, même si on aime les programmes non-programmés, même si on est adepte de l’improvisation. Et cela est encore plus valable au cas où on part loin, à l’étranger. Pour ne pas se sentir complètement perdu dans un coin que l’on n’a jamais vu, où l’on ne connaît âme qui vive et dont la langue nous est entièrement étrangère, il vaut mieux prendre les dispositions qu’il faut avant de partir. Les papiers d’identité, les vaccins, les visas, les réservations d’hôtel, de visites de sites, etc., tout cela réclame du temps. De même la préparation de la valise qu’il ne faut pas boucler à la va vite.

Pourquoi une trousse de premiers soins ?

Personne ne souhaite tomber malade en voyage, c’est certain. Et puis, en cas de maladie grave, d’accident ou de blessure importante, il est conseillé de se rendre dans le plus proche hôpital ou chez un médecin à proximité des lieux où l’on se trouve. Mais parfois, on peut avoir des blessures pas trop graves ou quelques bobos par-ci par-là, peut-être glanés au cours d’une randonnée ou lors d’une visite d’un parc, etc. Les enfants aussi se blessent souvent, et la plupart du temps, il s’agit de blessures sans conséquence, de celles que les parents peuvent très bien soigner sans avoir besoin de l’assistance ou de l’intervention de professionnels de la santé. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut négliger ce genre de blessures. En effet, faute de soins, de pansement ou de bandage, de petits problèmes cutanés peuvent vite s’infecter, et provoquer des pus, de la fièvre ou tout autre souci. D’où la nécessité de posséder une trousse de premiers soins, à portée de main et dont on sait se servir du contenu.

Que doit contenir une trousse de premiers soins ?

La trousse de premiers soins idéale doit contenir un certain nombre de choses. Avant le départ, il est donc primordial de s’assurer que tout y est et que rien n’est périmé. Quels sont les essentiels ? Un désinfectant, du coton, des bandes stériles, des pansements, un sparadrap, des ciseaux, une pince à épiler (pour retirer une écharde par exemple) et un thermomètre. La quantité de chacun de ces éléments dépend du nombre de ceux qui voyagent ensemble, et ne pas lésiner sur la quantité si on voyage avec des enfants et des tout-petits. Mais à part ces éléments indispensables, d’autres produits doivent aussi avoir leur place dans la trousse de premiers soins du voyageur. Il s’agit de la crème solaire (si la destination l’exige bien évidemment), la crème anti-brûlure, un répulsif (si on se rend dans une zone où sévissent les moustiques ou si on prévoit de dormir à la belle étoile ou en camping) et une crème apaisante en cas de piqûre d’insectes ou de plantes. Il faut aussi emporter de la pommade pour les bleus et les ecchymoses et éventuellement, un kit anti-venin. En fait, il est très important de réfléchir à sa destination et de là, faire une liste de tout ce dont on a besoin pour se protéger au maximum une fois sur place. Il peut être utile de demander conseil à son médecin traitant qui saura plus exactement quelles sont les maladies ou les risques de santé dans le pays où l’on veut se rendre. Et il donnera une liste exhaustive de ce que l’on doit mettre dans sa trousse de premiers soins.

Des médicaments à portée de main

Si on souffre d’une maladie chronique ou si on suit un traitement quelconque, à vie ou de façon ponctuelle, il ne faut surtout pas les oublier. Les inscrire en premier sur la liste de ce qu’il faut emporter dans la trousse de premiers soins. Et peut-être en prendre un peu plus, sur la recommandation de son médecin ou sur le conseil d’un pharmacien, pour la durée du voyage. Mais il y a aussi quelques médicaments de base à emmener : des antidouleurs et contre la fièvre, des antibiotiques et des anti-inflammatoires, des anti-diarrhées, des antiacides pour les brûlures d’estomac, du charbon pour les problèmes intestinaux et un antihistaminique pour les allergies, aussi bien pour adultes que pour enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post