Voyage et handicap : une question d’organisation

Le fait d’être handicapé, d’avoir une mobilité réduite n’est pas un frein ni un obstacle à des voyages. Ou plus précisément, cela ne devrait pas empêcher une personne dans cette situation de partir au loin. Il est vrai qu’il y a quelques années en arrière, de tels voyages auraient relevé de l’impossible, tout au moins d’un travail de Titan, mais aujourd’hui, heureusement, beaucoup de choses ont été réalisées pour que tous, les personnes handicapées y compris, puissent aller où bon leur semble.

Une grande évolution

Evidemment, le système n’est pas encore parfait, surtout dans certains pays, mais on constate une évolution positive. Ce sont particulièrement les compagnies aériennes et les établissements hôteliers qui ont apporté de grands changements dans leur politique pour pouvoir accueillir correctement les personnes handicapées. Il en est de même de nombreux services de transport. Désormais, les personnes à mobilité réduite ont la possibilité de découvrir de nouvelles contrées, aussi lointaines soient-elles, de visiter des sites touristiques, historiques tout comme n’importe quel vacancier lambda. La clé de la réussite d’un tel périple réside dans l’organisation. Les personnes se trouvant dans ce genre de situation doivent s’y prendre suffisamment à l’avance pour que le voyage, le transport, l’hébergement et le séjour se passent au mieux et leur donnent satisfaction.

Comment procéder ?

Ce qui est vraiment pratique et qui facilite la vie des personnes à mobilité réduite souhaitant voyager de nos jours, c’est que de nombreuses agences de voyages et une foule de clubs de vacances proposent de se charger de l’organisation des voyages. Il suffit de leur confier la destination choisie, les sites que l’on souhaite visiter, les activités que l’on peut faire et ils s’occupent du reste. Ces clubs et compagnies mettent au point un séjour adapté, selon le handicap du voyageur, physique ou mental. Il faut réserver dans des structures d’accueil exclusivement destinées au séjour des personnes handicapées. De cette manière, elles sont à même de se consacrer entièrement aux besoins et envies de ces clients. Il est important de choisir des logements accessibles en fauteuil roulant, où les chambres ont des installations permettant d’accéder au nécessaire avec facilité (prises, étagères, salle de bain, etc.) et adaptées de manière à se mouvoir librement. Au besoin, il est possible de demander des chambres où on peut installer un lit médicalisé ou qui peut accueillir un assistant de vie et veiller à ce que ce soit des lieux disposant d’ascenseur aménagé.

Transport dans le confort total

En train, le voyage se passe dans un confort optimal pour n’importe quel voyageur. Pratiquement tous les trains disposent de wagons accessibles en fauteuil roulant. En France, plus de 360 gares proposent l’accueil et l’accompagnement des personnes à mobilité réduite jusqu’aux portes du train pour le départ. Dans les gares de correspondance, les mêmes services gratuits sont offerts, de même qu’à l’arrivée. En avion, des services similaires sont proposés et il est possible de conserver le fauteuil roulant jusqu’aux portes d’embarquement, et une fois à bord, il se trouve des chaises de transfert, adaptées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post